Le Beffroi de Thuin

Nous avons visité le Beffroi de Thuin le 3 mai 2017.

Il mesure 60 mètres de haut et c’est le seul Beffroi religieux du monde. Il est surmonté d’un coq car, avant, c’était une tour d’église, la Collégiale Saint Théodard. Cette église a été construite au XIIème siècle.

Photo de Johan Bakker

La tour a été transformée en 1638 pour devenir un beffroi. Pour le construire, les ouvriers devaient aller chercher les pierres dans les carrières autour de Thuin avec des charrettes.

Ce Beffroi contient 27 cloches dont 2 grosses cloches Paula (2500 kg) et Maria (1250 kg). Chaque cloche porte un nom. Un carillon est composé de 25 cloches. Actuellement, c’est électrifié mais un carillonneur peut les actionner à l’aide d’un mécanisme. Avant, elles étaient actionnées grâce à des poids et des cordes. Nous avons pu en observer dans le musée du Beffroi.

Les escaliers étaient en bois avant la restauration. Maintenant ils sont en fer. La structure de base du toit a elle aussi été restaurée.

 Les fouilles de la place du Chapitre ont eu lieu au XXème siècle (1995) pour observer la structure de l’ancienne église. Les archéologues ont trouvé des ossements et des ruines en-dessous de la place du Chapitre.

Juste après les fouilles, le Beffroi a été restauré en 2004. En Allemagne et en France, des spécialistes ont restauré les cloches qui ne fonctionnaient plus bien. Un artisan campanaire a vérifié le son en les faisant tinter avec une boule en fer noire. Si la note était correcte, on la laissait ainsi. Si elle n’était pas juste, soit on refondait la cloche, soit on  ajoutait une couche de métal. Madame Colot est allée à Strasbourg à l’atelier de fonderie lors de la réparation des cloches. Certaines nouvelles cloches n’avaient plus de nom et le fondeur lui a expliqué que le nom était lié à l’ancienne cloche. On devrait donc rebaptiser les nouvelles pour leur donner un nom. Ces cloches restaurées s’appellent « Thuin ».

Aujourd’hui, la place est différente: on y trouve une oeuvre d’art au centre et elle sert parfois de parking. Le Beffroi est toujours là mais pas l’église. A côté du Beffroi, il y a une pierre qui provient des fouilles. Sous les arcades, il y a une pierre gravée avec le plan de l’ancienne église. Il reste aussi une tour et sa porte accolée au beffroi et la porte de l’ancienne prison. On peut observer dans la structure du Beffroi à l’arrière des vestiges de l’ancienne église.

Timéo, Victor et Nolan R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com